20/02/2014

La robe de mariée

Bon alors qui a dit que le mariage c'était simple, en fait c'est faux!
J-4 mois je suis en retard sur tout que ce soit sur mon blog ou sur mon mariage.
Concernant le blog je suis vraiment désolé de ne pas avoir donné de mes nouvelles mais j'ai commencé un nouveau job (enfin quelques chose de bien) et je rentre extrêmement tard chez moi.

Maintenant parlons mariage:
Lorsque l'on parle mariage on pense robe, fleurs, princesse, le rêve quoi.
Et bien non,  avant le rêve il y a le cauchemar et cela vous permet ainsi de vous rendre compte que vous êtes la seule (avec votre amoureux) à vous en soucier.
Tout d'abord concernant la robe, normalement cela devrait être comme dans les films où la vendeuse est tout simplement génial car elle comprend qui vous êtes et la manière de le faire voir au monde entier. Oui, je sais j'en demande trop à une robe. Afin de trouver la robe parfaite je décide de faire plusieurs boutiques (et heureusement!!!)
Première boutique près de chez moi: la vendeuse est assez sympathique sauf qu'elle est toute seule pour servir et même si nous avions pris rendez-vous à chaque fois que j'essaye une robe je  dois attendre au moins 30 minutes avant d'en essayer une autre. Au moins j'ai eu le temps de les regarder sous toutes les coutures. Mais le problème se présente après, en effet, elle avait décidé que je devais acheter une robe en particulier, certes j'étais jolie dedans mais je n'aimais pas la matière, alors elle s'est mise à me harceler disant à ma mère "là elle se trouve parfaite votre fille, c'est cette robe qu'il lui faut [...] surtout que vous êtes limite dans les délais vous auriez du la commander il y a une semaine au moins ". 
Dommage je déteste que l'on me force la main et il faut qu'elle s'estime heureuse que je sois venue j'étais prête à ne venir que deux mois avant le mariage (sur ce point là j'avais tort).
Conclusion pas de robe.

Seconde boutique, je décide d'aller un samedi à Paris avec deux copines.
Nous voici toutes les trois chez Cymbeline Saint Jacques. A l'entrée dans la boutique, une mauvaise odeur plane, la vendeuse arrive est nous dit que les robes que j'avais préalablement sélectionné il y a deux semaines ne sont pas en boutique. Je voudrais bien savoir à quoi ça sert de nous faire perdre une heure sur internet à sélectionner des robes si au final elles ne sont pas présentes le jour de l'essayage. Ensuite ça été de mal en pire, la vendeuse a disputé mon amie comme une mal propre car elle avait pris une photo pour l'envoyer à ma mère, j'ai même eu le droit à une leçon de moral de 20 minutes pendant qu'elle me faisant essayer les robes, comment me dégoûter d'acheter. Nous voilà donc reparti vers la seconde boutique où plutôt vers le stand Rosa Clara de Printemps Haussmann. Les vendeuses ont l'air assez gentille mais lorsque je signale que le bustier me blesse la poitrine et qu'il faudrait enlever les coques, je commets l'outrage ultime mais vous n'imaginez pas cela va dénaturer la robe, vous n'aurez à la porter qu'une journée et en plus cela permet de faire une belle poitrine. J'en conclu que peu importe si j'ai mal c'est soit belle et tais toi et si j'ai bien compris ma poitrine est moche. Nous revoilà repartant dépiter vers la dernière boutique. Et la au bonheur, le rêve existe! Me voilà chez Métal Flaque temple ultime de la robe de mariée où ma vendeuse, Elisa, est douce et gentille. Elle nous propose même un thé. Les robes que je passe sont toutes plus belles et délicates. J'ai un petit coup de cœur pour une robe mais je souhaite y réfléchir avant de prendre ma décision. Verdict je suis repassé au magasin deux semaines plus tard avec mes parents et je n'ai pas pris cette robe à mon grand étonnement, mais j'y ai quand même trouvé le Saint Graal dont je fais le premier essayage le 24 mai. Alors si vous aussi vos essayages ont été périlleux venez me raconter vos anecdotes. 

3 commentaires :

  1. C'est dingue quand même ... Elles sont sensées t'aider à préparer l'un des plus beaux jours de ta vie ...
    Heureusement qu'au final tu as trouvé la perle rare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final aujourd'hui j'en rigole, heureusement !

      Supprimer
  2. Wow c'est fou cette histoire ! Je n'ai fait qu'une seule boutique, sur Versailles, la boutique était toute petite mais arrivait à s'occuper de 4 mariées en même temps avec chacune une vendeuse dédiée, adorable de surcroit... Pourtant en débarquant avec 4 amies, ma mère et ma grand mère je pensais qu'elles allaient râler mais même pas ;)
    Heureusement que tout s'est bien terminé, mais ce genre d'expérience est bon à savoir pour les futures mariées !

    RépondreSupprimer